SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

CHGR : Visite de Certification ou comment brasser de l’air

jeudi 31 mai 2018 par Sud Santé Sociaux 35

Vous devez le savoir , le CHGR va « bénéficier » d’une visite de certification de l’HAS (Haute Autorité de Santé » la semaine du 4 juin.

La HAS a pour mission d’évaluer et d’améliorer la qualité des soins et la sécurité des patients dans les établissements de santé.

L’établissement s’affole ces dernières semaines pour cette visite de certification, sans avoir quasiment rien fait depuis la dernière visite en 2014 : l’ajout des fiches qualité dans les unités, la rédaction de nouveaux protocoles « qualité » pour montrer qu’il agit pour la qualité des soins et la sécurité des patients.

Vous avez reçu un beau livret sur papier glacé dans votre enveloppe de la fiche de paie. Combien ca a couté ?

Malgré tout le mal que se donne la direction, il reste des points rouges

Les points litigieux en 2014 sont toujours ceux sur lesquels les agents et le syndicat SUD signalent des problèmes depuis longtemps... sans qu’aucune réponse concrète n’ait été apportée.

Depuis 4 ans, la direction passe en force sur des points en instance (CTE et CHSCT) qui sont signalés comme à « améliorer » dans cette nouvelle visite de certification.

Dans la vraie vie... celle que vous vivez, la réalité est tout autre :

- Les évènements indésirables  : Ils sont nombreux... sans réponse claire de la direction sur toutes les FEI !
- Les locaux inadaptés : avec des vétustés importantes, des locaux non conformes au risques incendie, des CSI sans sonnette avec des températures froides l’hiver ou très chaude l’été. Des locaux qui ne permettent pas de prévenir le tabagisme dans les unités de soins.
- Le manque de lits : nous sommes toujours à la recherche de lits : le 29 mai, 13 patients attendaient un lit
- Le manque de formation : qui à des réponses positives à ses demandes de formations ?
- Le manque de temps et de présence médicale en intra et extrahospitalier
- Le manque de personnel dans les unités de soins, les services administratifs, logistiques et techniques
- Le manque de temps pour prendre soin et accueillir les patients dans de bonnes conditions et accompagner l’entourage des patients
- Une souffrance au travail  : un management par la peur, des contractuels mis à mal, des sous-effectifs récurrents, un manque criant de personnel pour assurer l’augmentation d’activité (160 fois où un agent était seul de nuit en 2016)
- Des problèmes de sécurité : des agressions de plus en plus nombreuses et graves sans réaction de la direction

Qui est responsable de tous ces maux ?

- Le manque d’argent affecté par l’Etat au Centre hospitalier
- Le manque de considération de la direction envers le personnel


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 561679

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site Sud CHGR Rennes   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI