SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Politique de santé : l’analyse des économistes atterrés (alternatives économiques.fr)

mardi 1er mai 2012.

Politique de santé : l’analyse des économistes atterrés

Philippe Batifoulier (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

Faut-il se résigner à sacrifier la protection sociale pour restaurer le triple A et satisfaire les marchés financiers ? Le néo-libéralisme a fait de la protection sociale, l’un de ses boucs émissaires favoris. Si le discours est récurrent, il s’est durci avec la crise financière. Il serait dorénavant incontournable de baisser les dépenses sociales associées à la gabegie financière (...)

Pourtant, des questions hier saugrenues sont aujourd’hui posées avec l’assurance des vérités qui vont de soi. Y a-t-il trop de lits dans les hôpitaux, voire trop d’hôpitaux ou de service ? L’arrêt de travail traduit-il une préférence pour le loisir ? L’allongement de l’espérance de vie est elle un handicap et les plus âgés, une horde sauvage de malades en perte d’autonomie qui vont plomber les comptes sociaux ? Depuis les années 1980, la protection sociale est sous le feu du modèle néo-libéral en étant considérée comme un coût et non comme un élément de la demande et une composante du bien être (...)


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509460

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI