SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Ségur de la santé : le compte n’y est pas ! Jeudi 15 Octobre : Manifestation nationale.

jeudi 8 octobre 2020 par Sud Santé Sociaux 35 , Bertrand

Trois mois après la signature d’un protocole d’accord par les organisations syndicales CFDT, FO et UNSA, le compte n’y est pas, nos revendications demeurent.

Certes, l’augmentation dans la FPH de 183 euros, fruits de la lutte des personnels, est substantielle mais est loin de la perte de salaires que nous subissons depuis plus de 10 ans. Nous revendiquons 300 euros net par mois pour toutes et tous. L’attractivité de nos secteurs doit passer par une revalorisation salariale.

Le décret qui instaure cette augmentation écarte explicitement le secteur social et médico social (Maison d’Accueil Spécialisée, SESSAD, SSIAD, CSAPA, FAM, …)

Le compte n’y est pas !

L’accord prévoit la création de 15 000 postes pour la FPH. 7500 serviraient à combler des postes existants mais restés vacants. Les 7500 restants représentent de 2 à 3 postes par établissement : insignifiant !
C’est 400 000 postes qu’il faut créer dès maintenant !

Le compte n’y est pas.

Rien sur les ouvertures de lits, malgré une situation sanitaire affligeante pendant cette pandémie. Même pas de moratoire, sur les restructurations en cours, les projets immobiliers d’envergure (CHU de Rennes, Maternité de Dinan, pédiatrie de Redon, suppression d’une trentaine de lits au CHGR…). Notre système de soins est à bout de souffle depuis de nombreuses années. Les Hôpitaux déprogramment des interventions, des consultations, des suivis de traitement, pour prendre en charge les patients atteint par la COVID 19.
La première vague a mis en évidence que la prise en charge décalées des patients entraine des retards de diagnostics, des interventions repoussées, parfois allant jusqu’à l’irréparable. Malgré cela le gouvernement poursuit les fermetures de lits et de services.

Non, le compte n’y est pas.

Comment peut-on se satisfaire de cet accord Ségur ?
L’accord comporte tout un volet pour remettre en cause les 35h : possibilité de dépasser les plafonds d’heures supplémentaires, diminution du temps de repos journalier de 12h à 11h. Des accords locaux pourront déroger à toute réglementation sur les repos, le travail du dimanche etc…
Sans effectifs supplémentaires conséquents, nous ne pourrons toujours pas soigner correctement.
Nous revendiquons l’embauche massive de collègues.

C’est bien grâce à nos mobilisations que nous avons obtenu des avancées salariales aux urgences (IFR), EHPAD (grand âge), compensation indiciaire…

Mais le compte n’y est pas !

Le 15 octobre 2020, montrons à nouveau notre détermination. Maintenons la pression sur le gouvernement, car le compte n’y est pas !
Faisons raisonner nos revendications :
Emplois, capacité d’accueil, salaires.

Que l’on soit du sanitaire, du médico-social, du social, du public, du privé,
manifestation et grève le 15 octobre 2020, on ne lâche rien !
Rassemblement à 11h30 Esplanade Charles de Gaulle à Rennes
Manifestation à 12h00.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 708083

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sud Santé Sociaux 35  Suivre la vie du site Dernières nouvelles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI