SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

ESSOR : Y-A-T-IL UN PILOTE DANS L’AVION ?

mardi 7 février 2017 par Sud Santé Sociaux 35

Y A-T-IL UN PILOTE DANS L’AVION ? L’art de réussir consiste à faire travailler les autres.

La direction continue et persiste à entretenir un climat délétère au sein du pôle parentalité formation. Ceci a un impact très négatif sur les individus et la collectivité de travail. Il y a tout à y perdre : Conditions de travail dégradées, absence de motivation, qualité des prises en charge amoindrie, absentéisme, turnover, départ (fuite) précipité, ruptures conventionnelles couteuses financièrement et humainement, cabinets privés prenant le relais, confiance atomisée.

C’est l’Omerta sur les mots (Harcèlement moral-Obligations de l’employeur), sur les actes (Départ de la chef de service du Centre Maternel et du Centre de Formation) et sur les coûts (Arrêts de travail, ruptures conventionnelles, saisine du conseil des prud’hommes). Mais les salariés ne sont pas dupes.

Contrairement à Alcanéa la section SUD propose de faire, gratuitement, des préconisations :

- Que le Directeur Général agisse concrètement et sérieusement sur tous les sujets, arrête de se défausser sur un cabinet privé à but totalement lucratif.

La section syndicale SUD de l’ESSOR préconise que l’association cesse de rémunérer grassement ALCANEA, appelé à faire le travail (fonction DRH) du directeur Général et de la Directrice du Pôle parentalité-Formation.

- Que l’Association arrête de se cacher derrière le Directeur Général et assume ses responsabilités, en tant qu’employeur. Rappelons les courriers des équipes et des salariés, les courriers du CHSCT, les courriers de la section syndicale SUD, les courriers envoyés à l’inspection du travail, les courriers à la médecine du travail, les alertes.
Jusqu’à quel stade les relations professionnelles peuvent-elles être dégradées ?

Il y a des besoins réels. Il y a nécessité de traiter de façon urgente : Les charges de travail trop importantes sur les services techniques

Là aussi, une préconisation gratuite, avant qu’un cabinet privé ne soit mandaté pour faire le travail qui n’est pas fait : Il faut absolument renforcer en temps de travail les équipes techniques et il y a urgence. Il est évoqué en permanence depuis plusieurs années une charge de travail trop importante et ayant fortement augmentée.

Comme d’habitude le Directeur Général continuera à s’offusquer de la teneur des tracts et l’association s’étonnera .Mais les faits, les écrits, sont tenaces et il n’y a point « d’officines » à l’œuvre.

JEUDI 9 Février 2017


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509460

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Convention Collective 66  Suivre la vie du site KER-HUEL ESSOR   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI