SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

7 AVRIL : Journée mondiale de lutte pour l’accès à la santé

mardi 30 mars 2021 par Sud Santé Sociaux 35

Déterminé·e·s et uni·e·s, 7 avril et après, salarié·e.s et usager·e·s ensemble
mobilisons-nous pour obtenir la reconnaissance de nos métiers, des conditions de travail décentes,
des services de qualité, partout, pour toutes et tous !
Journée mondiale de la santé
le 7 avril 2021

ENSEMBLE pour faire face à l’urgence hospitalière, culturelle et sociale avec les établissements du sanitaire, du médico-social et du social public & privé Résolument uni·e·s et dans l’action, pour une meilleure Santé en 2021 !

Les professionnel·le·s et usager·e·s des établissements de santé, sociaux, médico-sociaux et psychiatriques dénoncent la dégradation des conditions de travail des personnels ainsi que les difficultés d’accueil et de prise en charge dans la dignité pour l’ensemble de la population. Malgré l’engagement sans faille des personnels,
la situation s’aggrave avec l’actuelle pandémie qui entraîne un surcroît d’activité à gérer.

Les personnels et les étudiant·e·s sont épuisé·e·s et en colère par le manque de lits, de lieux d’accueil et de professionnels en nombre suffisant, ils dénoncent la
surcharge de travail, l’impossibilité de faire valoir leurs droits à la formation, leur temps de repos et de congé. Et le nombre de fuites et de démissions ces derniers mois est inquiétant.

Les usager·e·s sont excédé·e·s par les délais d’attente, l’éloignement et le manque de structures ou d’établissements pour les accueillir, et constatent une prise
en charge se détériorant et des restes à charge qui pèsent sur leurs budgets.

Notre Système de Santé et d’Action Sociale, c’est l’affaire de nous toutes et
tous, faisons-nous entendre !

Les annonces régulières faites par le ministère des Solidarités et de la Santé et le gouvernement sur le système de Santé qui « tient bon » sont en contradiction avec les milliards d’économie exigés par leur loi de Sécurité Sociale 2021. L’augmentation consentie au personnel suite au Segur de la santé ne permet pas de rattraper l’écart de rémunération par rapport aux autres pays de l’OCDE.

Le démarrage chaotique de la campagne de vaccination en cours dans notre pays démontre, une fois de plus, la nécessité d’écouter les professionnel·le·s de terrain
et les usager·es pour faire évoluer notre système de Santé et d’Action Sociale qui est à bout de souffle.

Le Ségur de la santé a accouché d’une souris alors que nous attendions
des mesures fortes et la fin de l’hôpital entreprise afin d’arrêter la catastrophe.

C’est pourquoi nous exigeons toujours du gouvernement :
● L’augmentation du budget consacré à l’hôpital et à nos établissements dans la loi de la sécurité sociale ainsi que l’arrêt du financement exclusif des hôpitaux par la tarification à l’acte.

● La reconnaissance et la franche revalorisation générale des carrières médicales et non médicales, se traduisant par une augmentation qui corresponde aux qualifications et responsabilités de ces métiers. L’équité de traitement dans l’attribution des mesures salariales issues du protocole d’accord du Ségur de la santé, l’attribution immédiate et rétroactive des 183 euros pour l’ensemble du
personnel des secteurs du médico-social et social, et atteindre les 300 euros pour toutes et tous

● Le recrutement immédiat de centaines de milliers de professionnel·le·s supplémentaires, un plan de formation pluridisciplinaire correspondant et donc l’ouverture immédiate d’un grand nombre de places d’étudiant·e·s dans les différentes écoles et facultés pour nos professions.

● L’arrêt des fermetures de services, d’établissements et des réouvertures de lits, de
structures, partout où cela est nécessaire et notamment des lits de réanimations comme le préconise la cours de comptes dans son rapport annuel sur l’année 2020.

● Une gouvernance des hôpitaux, des établissements du sanitaire, du médico-social
et du social plus ouverte aux personnels et aux usager·e·s

● L’égalité d’accès, d’accueil et de prise en charge de qualité pour la population sur tout le territoire.

Rassemblement à 12h00 esplanade Charles de Gaulle à Rennes Départ en manifestation à 12h30 Avec la présence des musiciens HK et Alee

Documents joints

29 mars 2021
info document : PDF
408.1 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 729787

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sud Santé Sociaux 35  Suivre la vie du site Dernières nouvelles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI