SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Inquiétude sur l’avenir du Centre Rey Leroux : débrayage le 15 mars !!!

vendredi 11 mars 2016 par Sud Santé Sociaux 35

Conditions de travail inadaptées pour accueillir dans de bonnes conditions des personnes en situation de handicap

Mobilisation du personnel sous forme de débrayage mardi 15 mars 2016 à 10 h 30 au centre Rey Leroux à LA BOUEXIERE

Depuis le mois d’avril 2015 plusieurs audits ont été menés au sein du centre Rey Leroux. Tous ces audits ont pour but de nous faire croire que la seule option pour « sauver » Rey Leroux est de délocaliser le Service de Soins et de Rééducation pédiatrique , soit plus de 50% des emplois, sur RENNES.

Cette délocalisation ne sera pas sans conséquences : - - - -
Mutualisation de certains services avec CMP de Beaulieu (Rennes)(quel impact sur l’emploi ?)

Risque d’absorption du SSR par le CMP de Beaulieu Eloignement résidence /

Lieu de travail pour certains professionnels (coût, fatigue)

Scolarité sur Rennes pour les enfants du SSR : quelle scolarité pour les enfants de L’institut d’Education Motrice ?

En conséquence, risque de dérive de L’IEM vers l’accueil d’enfants polyhandicapés qui ne sera pas sans effet sur les métiers des encadrants.

En parallèle à ce projet de délocalisation le Conseil d’Administration a voté une étude sur la création d’un village Répit- Famille Est ce judicieux car ce projet engendre des interrogations : Financement du projet, aucune garantie sur l’occupation (comme énoncé dans un des audits)

Il est important de préciser que ces projets n’ont pas l’aval des élus (communaux, départementaux, régionaux) et qu’ils ne garantissent pas le maintien de l’emploi. De plus le financement (minimum 15 millions d’euros) est hypothétique et que ses orientations ne font pas l’unanimité au sein même du Conseil d’Administration.

Face à toutes ses inquiétudes La Mairie de la BOUEXIERE a proposé un Plan B : Mr PIQUET (maire de la BOUEXIERE) propose que la commune de la BOUEXIERE et la communauté de commune financent une nouvelle étude plus constructive avec pour finalité un projet consensuel entre les élus, le C.A et les personnels.

Cette étude s’appuiera sur celles déjà faites et avec pour nouveaux objectifs :

- - Maintenir et de développer l’intégralité de l’activité sur le site de Rey Leroux

Tenir compte de la nécessité du maintien des bâtiments historiques

Ce plan B a été rejeté par le président du C.A qui a refusé de le mettre au vote .

Les problèmes de restructuration ne sont pas les seuls que rencontre le Centre Rey Leroux En effet d’ici fin 2017 le déficit structurel de l’association s’élèvera à au moins de 300 000 euros. En conséquence le Directeur général a décidé de fermer le service SSR, sur certaines périodes de vacances scolaires et week-end, pour faire des économies. Ses économies ne sont pas chiffrées, l’impact sur le taux d’occupation n’est pas mesuré, l’accord de notre financeur l’ARS, sur cette fermeture, n’est pas officiel. Sans parler des enfants accueillis qui seront « ballotés » entre divers établissements.

Pour finir, depuis quelques mois les conditions de travail se détériorent (stress, inquiétude pour l’avenir) .Il règne au sein de l’établissement une incompréhension du personnel suite à des notes de service multiples et le nouveau management est totalement inadapté pour un personnel travaillant dans le secteur sanitaire et médico-social.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509460

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Convention Collective 51  Suivre la vie du site Centre médical REY-LEROUX   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI